Malgré l’augmentation régulière des taux d’alphabétisme depuis un demi-siècle, il reste encore 750 millions d’adultes analphabètes à travers le monde, pour la plupart des femmes. Ces chiffres produits par l’ISU sont un rappel brutal du travail à accomplir pour atteindre les Objectifs de développement durable, plus précisément la Cible 4.6 qui demande de veiller à ce que tous les jeunes et une proportion considérable d’adultes sachent lire, écrire et compter d’ici 2030.

Les données actuelles sur l’alphabétisme sont généralement collectées à travers les recensements de population ou les enquêtes auprès des ménages dans lesquelles le chef de famille répond à une question : « Savez-vous (et d’autres membres de votre foyer) lire et écrire une phrase simple ? ». Certaines enquêtes demandent aux adultes de lire une phrase simple. Pourtant, l’alphabétisme est à l’évidence une question beaucoup plus complexe qui nécessite plus d’informations.

Pour l’ISU, les ensembles de données existantes servent de substituts à la nouvelle génération d’indicateurs en cours d’élaboration avec les pays et les partenaires sous l’égide de l’Alliance mondiale pour le suivi de l’apprentissage.

L’Alliance élabore les méthodologies nécessaires pour recueillir des données plus nuancées et les outils requis à leur normalisation. En particulier, l’Alliance trouve des moyens de relier les évaluations à grande échelle existantes afin de produire des données comparables pour le suivi des compétences alphabétiques des enfants, des jeunes et des adultes. Ceci implique une étroite collaboration avec un large éventail de partenaires.

Plus particulièrement, l’ISU travaille avec l’OCDE, l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie (UIL) et la Banque mondiale pour concevoir et produire la Courte enquête sur l’alphabétisme, une évaluation de base sur l’alphabétisme des adultes. Cette dernière fournira des informations sur l’acquisition individuelle des compétences les plus élémentaires en lecture et tentera de les relier à d’autres échelles d’évaluations internationales, comme le Programme pour l’évaluation internationale des compétences des adultes (PEICA) et le programme STEP (Skills Towards Employment and Productivity). En reliant les trois évaluations, il sera possible de produire des données comparables afin d’améliorer le suivi des compétences en alphabétisation des adultes.

Actualités

Les taux d’alphabétisme ne cessent de croitre d’une génération à l’autre. Néanmoins, les nouvelles données de l’Institut de statistique de l’UNESCO révèlent qu’il reste encore 750 millions d’adultes...
01/09/2017
Nous avons beaucoup de raisons de nous réjouir. Selon les données de l’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU), les taux d’alphabétisme régionaux et mondiaux n’ont cessé de s’améliorer ces 50...
06/09/2016