Selon les données de l’ISU, moins de 30 % des chercheurs dans le monde sont des femmes. Les données de l’ISU montrent également dans quelle mesure ces femmes travaillent dans les secteurs publics, privés et universitaires, ainsi que leurs domaines de recherche. Mais pour vraiment réduire l’inégalité entre les sexes, nous devons dépasser les chiffres et identifier les facteurs qualitatifs qui dissuadent les femmes de faire carrière en science, technologie, ingénierie et mathématiques (STIM).

À cette fin, l’ISU élabore une série de nouveaux indicateurs sur les dynamiques qui influent sur les décisions des femmes de faire carrière dans les STIM – de leurs parcours scolaires aux facteurs sociaux, comme fonder une famille et le milieu du travail. Ces données seront ensuite utilisées comme données de base pour mieux cibler les politiques au niveau national, régional et mondial par le biais d’un nouveau projet appelé SAGA (STIM et égalité des genres), financé par l’Agence suédoise de coopération internationale pour le développement (SIDA).

De nombreuses études ont révélé que les femmes dans les domaines des STIM publient moins, qu’elles sont moins payées pour leurs travaux de recherche et que leur carrière ne progresse pas aussi rapidement que celle des hommes. Il existe cependant très peu de données au niveau international ou même au niveau national montrant le degré de ces disparités. À travers SAGA, l’ISU travaille avec des partenaires dans les pays et les organisations régionales afin d’élaborer une série d’instruments incluant des méthodologies, des indicateurs et des cadres nécessaires pour produire des statistiques plus précises et mieux utiliser les données existantes.

Par exemple, une enquête qui examine les moteurs et les obstacles à une carrière en science et en ingénierie a été élaborée. En comparant les réponses des hommes à celles des femmes, les résultats montreront dans quelle mesure les décisions familiales, les considérations financières, les cultures du travail et la discrimination peuvent influer sur leurs carrières respectives dans les domaines des STIM.

La nouvelle série d’instruments incluant des ressources méthodologiques sera basée sur les normes internationales de façon à permettre la comparaison des données obtenues entre les pays. L’objectif est d’intégrer ces nouveaux instruments à tous les niveaux – des enquêtes nationales aux collectes de données régionales et à l’enquête mondiale de l’ISU sur les statistiques de R-D.

Focus

Bulletin d'information
Bulletin d'information

Actualités

Pour célébrer la Journée internationale des femmes, l’ISU met en évidence l’écart qui persiste entre les hommes et les femmes dans les études doctorales et la recherche. Ces dernières décennies, les...
13/02/2017
Le Québec a rejoint le projet pilote international placé sous la direction de l’UNESCO et de l’ISU visant à réduire l’écart entre les sexes dans les professions de la science, la technologie, l’...
30/01/2017

Explorer les données