Indice de parité ajusté

Définition

Indice de parité ajusté est un indice de parité symétrique autour de 1 et dont les valeurs sont comprises entre 0 et 2.

Méthode de calcul

Indice de parité entre les sexes ajusté (IPSA): si la valeur d'un indicateur pour le sexe féminin est inférieure ou égale à la valeur pour le sexe masculin, les IPS non ajustés et ajustés sont identiques et se calculent en divisant la valeur de l'indicateur pour le sexe féminin par la valeur pour le sexe masculin. Si la valeur pour le sexe féminin est supérieure à la valeur pour le sexe masculin: IPS ajusté= 2 - 1 / (valeur sexe féminin / valeur sexe masculin). Indice de parité entre milieu urbain et rural ajusté (IPMA): si la valeur d'un indicateur pour le milieu rural est inférieure ou égale à la valeur pour le milieu urbain, les IPM non ajustés et ajustés sont identiques et se calculent en divisant la valeur de l'indicateur pour le milieu rural par la valeur pour le milieu urbain. Si la valeur pour le milieu rural est supérieure à la valeur pour le milieu urbain: IPM ajusté= 2 - 1 / (valeur milieu rural / valeur milieu urbain). Indice de parité entre riches et pauvres (IPRA): si la valeur d'un indicateur pour le quintile le plus pauvre est inférieure ou égale à la valeur pour le quintile le plus riche, les IPR non ajustés et ajustés sont identiques et se calculent en divisant la valeur de l'indicateur pour le quintile le plus pauvre par la valeur pour le quintile le plus riche. Si la valeur pour le quintile le plus pauvre est supérieure à la valeur pour le quintile le plus riche: IPR ajusté= 2 - 1 / (valeur quintile le plus pauvre / valeur quintile le plus riche).

But

Les indices de parité ajustés permettent de remédier à certains inconvénients des indices de parité simples ( non ajustés): ces derniers sont une mesure imparfaite car ils ne sont pas symétriques autour de 1 et n'ont pas de limite supérieure, pouvant théoriquement prendre des valeurs allant de 0 à l'infini. Par exemple, si le taux net de scolarisation au primaire pour les filles (NER) est de 40% et que le taux pour les garçons est de 50%, l'indice de parité entre les sexes (IPS) est de 0.8. Si les valeurs sont inversées entre les deux groupes, l'IPS prend alors la valeur 1.25, qui donne la fausse impression d'une plus grande disparité entre les sexes parce que 1.25 est plus éloigné de 1 que 0.8. De plus, quand les valeurs des indicateurs sont faibles, l'IPS non ajusté peut prendre des valeurs extrêmement élevées, bien au-delà de l'intervalle normal de 0 à 2.

Données exigées

IPSA: Valeurs de l'indicateur considéré pour les individus de sexe féminin et pour ceux de sexe masculin. IPMA: Valeurs de l'indicateur considéré pour le milieu rural et pour le milieu urbain. IPRA: Valeurs de l'indicateur considéré pour le quintile le plus pauvre et pour le quintile le plus riche.

Interprétation

Un indice de parité ajusté égal à 1 indique une parfaite parité entre les deux catégories comparées. En général, des valeurs d’indice inférieures à 1 sont le signe d'une disparité en faveur de la catégorie au dénominateur (individus de sexe masculin pour l'IPSA; ceux vivant en milieu urbain pour l'IPMA; ceux vivant dans les ménages appartenant au quintile le plus riche pour l'IPRA) et des valeurs supérieures à 1 reflètent une disparité en faveur de la catégorie au numérateur (individus de sexe féminin pour l'IPSA; ceux vivant en milieu rural pour l'IPMA; ceux vivant dans les ménages appartenant au quintile le plus pauvre pour l'IPRA). Toutefois, l’interprétation de cet indice est différente dans le cas d'indicateurs dont la valeur devrait être proche de 0 (par exemple les taux de redoublement, d’abandon scolaire, d’analphabétisme, etc.). Dans ces cas, un IPSA inférieur à 1 est le signe d'une disparité en faveur des individus de sexe féminin et une valeur d’indice supérieure à 1 reflète une disparité en faveur de ceux de sexe masculin; un IPMA inférieur à 1 est le signe d'une disparité en faveur des individus vivant en milieu rural et une valeur d’indice supérieure à 1 reflète une disparité en faveur de ceux vivant en milieu urbain; un IPRA inférieur à 1 est le signe d'une disparité en faveur des individus vivant dans les ménages les plus pauvres et une valeur d’indice supérieure à 1 reflète une disparité en faveur de ceux vivant dans les ménages les plus riches.