Espérance de vie scolaire excluant le redoublement

Définition

Nombre d’années d’études qu’un enfant d’un certain âge peut s’attendre à recevoir dans le futur, en excluant les années de redoublement.

Méthode de calcul

Pour un enfant d’un certain âge, l’espérance de vie scolaire excluant le redoublement pour un niveau d’enseignement donné est calculée de la manière suivante : la somme des taux de scolarisation par âge spécifique du niveau d’enseignement concerné, et de la part des effectifs qui n’est pas répartie par âge divisée par la population ayant l’âge officiel de ce niveau d’enseignement, puis multipliée par la durée des études à ce niveau. On soustrait ensuite à ce résultat le nombre de redoublants divisé par la population ayant l’âge officiel de à ce niveau d’enseignement et on le multiplie par la durée en année du niveau en question.

Données exigées

Effectifs scolarisés par âge et d’âge inconnu par niveau d’enseignement, nombre de redoublants par niveau d’enseignement et population par âge.

Source de données

Registres des établissements scolaires, recensements ou enquêtes scolaires pour les données sur les effectifs scolarisés par âge; recensements démographiques et estimations de la population en âge d’être scolarisée.

Interprétation

Indique le nombre d’années que les enfants sont susceptibles de passer dans le système éducatif sans redoubler. Un taux d’abandon élevé abaisse cet indicateur de manière significative. Il est important de noter que l’espérance de vie scolaire excluant le redoublement est une moyenne, ce qui signifie qu’elle reflète le nombre moyen d’années durant lesquelles un élève est scolarisé dans un niveau d’enseignement donné, en excluant les années de redoublement. Elle ne mesure ni le nombre d'années qu'un élève scolarisé peut avoir passé à un niveau d'enseignement donné, ni le nombre d’années d’études complétées. En fait, l’espérance de vie scolaire excluant les années de redoublement est influencée négativement par la proportion d’individus qui ne seront jamais scolarisés, ce qui signifie que les enfants scolarisés risquent de recevoir plus d’années d’études que ce qu’indique l’espérance de vie scolaire excluant le redoublement. De plus, pour certains pays pour lesquels les effectifs ne sont pas distribués par âge, cet indicateur peut être plus élevé que la durée totale des niveaux d’enseignements concernés à cause des élèves plus âgés que l’âge théorique de scolarisation.

Limitations

Méthode de calcul prend pour hypothèse que la probabilité qu’un enfant soit scolarisé à un quelconque âge est égale au taux de scolarisation actuel pour cet âge. Cet indicateur est influencé par les élèves plus âgés que l’âge officiel de scolarisation, ce qui peut engendrer des valeurs d’espérance de vie scolaire excluant le redoublement supérieures à la durée d’un niveau d’enseignement donné. Il convient d’interpréter cet indicateur à la lumière d’autres indicateurs complémentaires, en particulier le taux brut de scolarisation.

But

Espérance de vie scolaire excluant le redoublement vise à fournir une estimation du nombre d’années qu’un enfant d’un certain âge peut s’attendre à recevoir, en excluant les années de redoublement. L’indicateur reflète également le niveau global de développement d’un système d’éducation en termes de la durée moyenne de scolarisation qu’il offre à la population éligible, y compris aux individus non scolarisés.

Standard de qualité

Cet indicateur doit être calculé sur la base de données fiables concernant les effectifs inscrits, le redoublement et la population par âge correspondante.

Types de désagrégation

Par niveau d’enseignement et par sexe.