Espérance de vie scolaire

Définition

Nombre d’années qu’une personne en âge d’entrer à l’école peut s’attendre à consacrer aux niveaux spécifiés.

Méthode de calcul

L’espérance de vie scolaire à l’âge a correspond à la somme des taux de scolarisation par âge spécifique aux niveaux d’enseignement concernés. La part des effectifs qui n’est pas répartie par âge est divisée par la population ayant l’âge typique de leur niveau d’enseignement, puis multipliée par la durée des études à ce niveau. Ce résultat est ensuite ajouté à la somme des taux de scolarisation par âge spécifique.

Données exigées

Effectifs scolarisés par âge et d’âge inconnu à tous les niveaux d’enseignement et population par âge ; ou alternativement les taux de scolarisation par âge spécifique à tous les niveaux d’enseignement.

Source de données

Registres des établissements scolaires, recensements ou enquêtes scolaires pour les données sur les effectifs scolarisés par âge; recensements démographiques et estimations de l’effectif de la population en âge de scolarisation.

Interprétation

Une espérance de vie scolaire relativement élevée signifie que les enfants sont susceptibles de passer plus d’années dans le système d’éducation et que ce dernier affiche un taux de rétention plus favorable dans l’ensemble. Il faut noter qu’à cause du redoublement, le nombre d’années de scolarisation espéré ne correspond pas nécessairement au nombre d’années d’études espéré à achever. Comme l’espérance de vie scolaire est une moyenne déduite des taux de scolarisation par niveau d’enseignement, le nombre d’années de scolarisation espérées peut être inférieur à ce qu’il est en réalité à cause de la proportion d’individus qui ne seront jamais scolarisés. Les individus effectivement scolarisés sont susceptibles de bénéficier d’une durée nettement supérieure à la moyenne.

Limitations

La prudence est de rigueur lors des comparaisons entre les pays : ni la durée de l’année scolaire, ni la qualité de l’enseignement ne sont nécessairement les mêmes partout. De plus, comme cet indicateur ne tient pas compte directement du redoublement, il n’est pas strictement comparable entre les pays où le passage de classe est automatique et ceux où le redoublement est permis. Par ailleurs, il y a lieu de signaler que dans certains pays, les effectifs scolarisés ne tiennent pas compte de nombreuses formes d’apprentissage et de formation continue. Pour toutes ces raisons, il convient d’interpréter cet indicateur à la lumière d’autres indicateurs complémentaires, en particulier le pourcentage de redoublement.

But

Montrer le niveau global de développement d’un système d’éducation en termes de la durée moyenne de scolarisation qu’il offre à la population éligible, y compris aux individus non scolarisés.

Standard de qualité

Cet indicateur doit être calculé sur la base de données exhaustives et fiables concernant les taux de scolarisation et de la population par âge correspondant à tous les niveaux d’enseignement pour toute la durée de scolarisation, y compris l’enseignement tertiaire.

Types de désagrégation

Par niveau d’enseignement et par sexe.