Taux d’enfants non scolarisés (données des enquêtes auprès des ménages)

Définition

Nombre total d’élèves du groupe d’âge primaire officiel qui n’ont pas fréquenté l’école primaire ou secondaire, exprimé en pourcentage du nombre total des enfants d’âge primaire. Les enfants qui fréquentent le niveau préscolaire sont considérés comme étant non scolarisés.

Méthode de calcul

Soustraire le nombre d’enfants scolarisés au primaire ou au secondaire et appartenant à la tranche d’âges officielle pour l’enseignement primaire du total de la population de la tranche d’âges officielle du primaire. Ensuite, diviser cette différence par la population de la tranche d’âges officielle pour l’enseignement et multiplier le résultat par 100. Alternativement, soustraire de 100 la valeur du taux net ajusté de fréquentation au primaire.

Données exigées

Les données tirées des enquêtes auprès des ménages portant sur la fréquentation scolaire pour un niveau de scolarisation donné

Source de données

Données provenant d’enquêtes démographiques et de santé (EDS) et d’enquêtes en grappes à indicateurs multiples (EGIM). Dans un petit nombre de cas, d’autres programmes d’enquête sont utilisés. Au Brésil, les indicateurs basés sur des enquêtes auprès des ménages sont calculés par la Pesquisa Nacional por Amostra de Domicílios (PNAD).

Interprétation

Taux d'enfants non scolarisés est une mesure utile pour la comparaison internationale des pays ayant des populations de tailles différentes. Il combine le nombre d’enfants appartenant à la tranche d’âges officielle pour l’enseignement primaire qui n’ont jamais pris part à l’éducation primaire ou qui l’ont abandonnée et la population de la tranche d’âges officielle pour le primaire considérée nationalement et internationalement comme la population cible. Plus le taux est élevé, plus des mesures d'intervention sont nécessaires pour cibler les enfants non scolarisés afin d’atteindre l'objectif de l'éducation primaire universelle. Lorsque désagrégé par région géographique et par sexe, cet indicateur permet d'identifier les zones ou les groupes qui ont besoin des plus grands efforts.

Limitations

Traitement des données manquantes Toutes les observations ayant des informations manquantes quant à l’âge, à la scolarisation actuelle de l’enfant, au niveau de scolarisation auquel l’enfant participe, sont omises du calcul des indicateurs sur l’éducation.

But

Mesurer la taille de la population appartenant à la tranche d’âges officielle pour l’enseignement primaire qui n’a jamais pris part à l’éducation primaire ou qui l’a abandonnée afin d’identifier la population cible des politiques et interventions visant à atteindre l'éducation primaire universelle.

Standard de qualité

La CITE et le recalcul des données d’enquête auprès des ménages pour les indicateurs sur l’éducationTous les groupes d’âge associés au niveau de scolarisation sont basés sur la Classification internationale type de l’éducation (CITE). Les niveaux et les années de scolarisation utilisés dans le calcul des indicateurs sur l’éducation correspondent aux cartographies de la CITE par pays.Méthodologie des données sur l’âge La période de collecte de données pour les enquêtes internationales auprès des ménages, comme les EDS et les EGIM, pourrait ne pas correspondre à l’année scolaire. Cela peut engendrer des distorsions dans les données sur l’âge utilisées pour calculer les indicateurs sur l’éducation. Les systèmes d’éducation définissent généralement les âges visés ou « officiels » pour un niveau de scolarité donné selon l’âge de l’enfant au début de l’année scolaire. En d’autres termes, la date de référence des âges est le mois du début de l’année scolaire.Cependant, les enquêtes auprès des ménages pourraient recueillir des données sur le niveau de scolarisation et l’âge des enfants de nombreux mois après le début de l’année scolaire. La date de référence de l’information sur l’âge est la date à laquelle les données de l’enquête ont été recueillies. Cela signifie qu’elle varie d’un ménage à l’autre. Pour un calcul exact des indicateurs sur l’éducation, il est crucial de considérer l’écart entre le début de l’année scolaire pour laquelle les données sur la participation sont recueillies et la date à laquelle l’enquête a été effectuée. Pour minimiser l’erreur associée, l’ISU prend différentes mesures selon le nombre de mois écoulés entre le début de l’année scolaire de référence et le moment de la cueillette de données de l’enquête.•Quand l’information sur le mois et l’année de naissance de l’enfant d’âge scolaire est disponible, les données sur l’âge sont enregistrées selon l’âge au début de l’année scolaire de référence. •Si seule l’année de naissance est disponible, et si les données pour la majorité des informations ont été recueillies six mois ou plus après le début de l’année scolaire, une année complète est soustraite de l’âge enregistré durant la cueillette de données (âge ajusté = âge enregistré – 1). Par exemple, si l’année scolaire commence le 1er septembre et que les données de la majorité des observations ont été recueillies en mars de l’année suivante ou après, les âges seront ajustés.•Si seule l’année de naissance est disponible, et si les données pour la majorité des informations ont été recueillies cinq mois ou moins après le début de l’année scolaire, les données sur l’âge sont alors utilisées telles qu’enregistrées. Par exemple, si l’année scolaire commence le 1er septembre et que les données de la majorité des observations ont été recueillies durant la période jusqu’en février de l’année suivante, les âges enregistrés sont utilisés sans ajustement.

Types de désagrégation

Données tirées des enquêtes auprès des ménages sont habituellement ventilées par sexe, lieu et quintile de richesse des ménages. Le lieu (urbain ou rural) est défini selon les normes nationales, qui peuvent différer d’un pays à l’autre. Les quintiles de richesse des ménages sont habituellement fixés avec l’aide d’un indice du capital calculé selon les capitaux détenus par les ménages individuels (matériel de construction de maison, eau et installations sanitaires, appareils ménagers, véhicules, bétail, etc.).