Taux brut d’accès attendu à la dernière année de l’enseignement primaire

Définition

Nombre des nouveaux entrants à la première année du primaire lors d’une année scolaire donnée, quel que soit leur âge, qui atteindraient la dernière année de l’enseignement primaire, peu importe le redoublement, exprimé en pourcentage de la population ayant l’âge officiel d’accès à l’enseignement primaire, la même année.

Méthode de calcul

Multiplier le taux brut d’accès en première année du primaire par le taux de survie en dernière année primaire.

Données exigées

Effectifs scolarisés par année d’études durant deux années scolaires consécutives (années t et t-1), nombre de redoublants par année d’études durant l’année scolaire t ; effectif de la population ayant l’âge théorique d’entrer en première année du primaire durant l’année t.

Source de données

Registres des établissements scolaires ; recensements et enquêtes scolaires pour les effectifs inscrits et les redoublants ; recensements démographiques ou estimations de la population.

Interprétation

Un taux élevé est le signe d’un niveau élevé de l’achèvement de l’enseignement primaire attendu à l’avenir.

Limitations

Comme cet indicateur est calculé au moyen de modèles d’analyse de cohorte qui se basent sur une série d’hypothèses (notamment le maintien au niveau actuel des taux de flux des élèves durant le cycle de la cohorte), la prudence est de rigueur lors des comparaisons.

But

Prévoir l’afflux brut d’élèves en dernière année du primaire à l’avenir sur la base du nombre actuel des nouveaux inscrits en première année du primaire, tout en supposant que les taux actuels de transition et de redoublement ne vont pas changés. Il montre l’impact que les politiques actuelles concernant l’entrée dans l’enseignement primaire et la poursuite du parcours scolaire auront sur l’afflux d’élèves en dernière année primaire.

Standard de qualité

Comme cet indicateur est calculé sur la base des taux de flux des élèves, sa fiabilité dépend de la cohérence des données sur les nouveaux inscrits et les redoublants au fil du temps et entre les années d’études.

Types de désagrégation

Par sexe.