Répartition des étudiants de l'enseignement supérieur par domaines d'études

Définition

Effectifs par chaque domaine d'études dans l'enseignement supérieur, exprimé en pourcentage du total des effectifs de l'enseignement supérieur.

Méthode de calcul

Diviser le nombre d’étudiants scolarisés dans chaque domaine d’études par les effectifs totaux de l’enseignement supérieur, puis multiplier le résultat par 100.

Données exigées

Effectifs scolarisés dans l’enseignement supérieur par domaine d’études.

Source de données

Registres des établissements d’enseignement supérieur ou enquêtes et recensements dans ces établissements.

Interprétation

La concentration relative des étudiants par domaine d’études montre, d’une part, la préférence des différents domaines et leur capacité d’accueil et, d’autre part, les débouchés professionnels et les perspectives de revenus associés aux différents secteurs d’activité et professions.

Limitations

La qualité des comparaisons internationales dépend dans une grande mesure du respect des définitions des domaines d’études et de leur cohérence entre les pays. Il est possible que des données agrégées ou désagrégées ne soient pas comparables entre les pays à cause des exclusions ou des doubles comptages d’étudiants, du manque d’informations, etc. Par ailleurs, la variation de la durée des études, de leur intensité et de leur répartition entre les cours théoriques et pratiques et le classement incorrect de programmes et de filières de l’enseignement dans la CITE peuvent biaiser les comparaisons internationales.

But

Estimer le degré de développement de l’enseignement supérieur sur la base de l’éventail de domaines d’études proposés, de leur capacité d’accueil et des préférences des étudiants. Il permet d’évaluer l’offre et la demande des ressources humaines qualifiées selon les domaines de spécialisation.

Standard de qualité

Cet indicateur nécessite des données exhaustives et fiables concernant les effectifs scolarisés dans l’enseignement supérieur par sexe et une distinction nette entre les domaines d’études. La somme des pourcentages d’étudiants, tous domaines d’études confondus, doit être égale à 100.

Types de désagrégation

Par sexe et par niveau de l’enseignement supérieur (CITE).