Près de 69 millions d' enseignants sont nécessaires pour atteindre l’Objectif de développement durable 4 

Afin de célébrer la Journée mondiale des enseignants, l’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU) a publié les toutes premières estimations sur le nombre d’enseignants nécessaires pour réaliser les objectifs mondiaux de l’éducation d’ici 2030. Au cours des 14 prochaines années, les pays devront recruter près de 69 millions d’enseignants pour offrir à chaque enfant l’accès à l’enseignement primaire et secondaire : 24,4 millions d’enseignants dans le primaire et 44,4 millions d’enseignants dans le secondaire.

L’Objectif de développement durable 4 (ODD 4) demande une éducation inclusive, équitable et de qualité pour tous à l’horizon 2030. Les besoins sont urgents : selon le nouveau document de l’ISU, on estime que 263 millions d’enfants et de jeunes ne sont toujours pas scolarisés dans l’enseignement primaire et secondaire à l’échelle mondiale. L’ODD 4 comprend un appel spécifique à accroitre le nombre d’enseignants qualifiés et le soutien de la communauté internationale en faveur de la formation des enseignants dans les pays en développement.

La pénurie des enseignants est plus forte en Afrique

L’Afrique subsaharienne est confrontée au déficit d’enseignants le plus important : un total de 17 millions d’enseignants sera nécessaire dans le primaire et dans le secondaire d’ici 2030. C’est aussi la région dont la population d’âge scolaire augmente le plus rapidement. Elle lutte déjà pour répondre à la demande : plus de 70 % des pays de la région sont confrontés à des pénuries aigües d’enseignants dans le primaire, s’élevant à 90 % dans l’enseignement secondaire.


Les classes en sureffectifs persistent en Asie du Sud  

L’Asie du Sud a le deuxième déficit d’enseignants le plus important, en particulier dans le cycle secondaire. Seuls 65 % des jeunes de la région sont inscrits dans l’enseignement secondaire, avec un ratio élèves-enseignant de 29 pour 1 (estimations 2014) – beaucoup plus élevé que la moyenne mondiale de 18 pour 1. En Asie du Sud, 15 millions d’enseignants supplémentaires seront nécessaires d’ici 2030, l’immense majorité (11 millions) dans le cycle secondaire.