Pourcentage d'élèves a) au cours des premières années, b) en fin de cycle primaire, et c) en fin de premier cycle du secondaire qui ont leur première langue ou leur langue maternelle comme langue d'enseignement

Définition

Indicateur ODD 4.5.2: Pourcentage d'élèves a) au cours des premières années, b) en fin de cycle primaire, et c) en fin de premier cycle du secondaire qui ont leur première langue ou leur langue maternelle comme langue d'enseignement

Source de données

Les données pour cet indicateur peuvent provenir de El Laboratorio Latinoamericano de Evaluación de la Calidad de la Educación (LLECE) 2013 (Third Regional Comparative and Explanatory Study (TERCE), Programme d'analyse des systèmes éducatifs de la confemen (PASEC) 2014 et 2018, Trends in International Mathematics and Science Study (TIMSS) 2015 et Multiple Indicator Cluster Surveys 6 (MICS6).

Source de la définition

Institut de statistique de l'UNESCO http://tcg.uis.unesco.org/wp-content/uploads/sites/4/2020/08/Metadata-4....

Méthode de calcul

Nombre d’élèves dans l'enseignement primaire qui ont leur première langue ou langue maternelle comme langue d'enseignement, exprimé en pourcentage du nombre total d'élèves au même niveau d'études et à la même année.

Données exigées

- Les données des enquêtes auprès des ménages collectant la langue la plus souvent parlée à la maison et parlée par les enseignants lors de l'enseignement; - Données tirées des questionnaires d’évaluation des élèves sur la langue parlée à la maison; - et cartographie CITE par pays.

Interprétation

Plus le pourcentage d'enfants enseignés dans leur langue maternelle est élevé, plus la probabilité qu'ils acquièrent des compétences cognitives telles que commencer à lire et à écrire est élevée. Après avoir acquis de solides compétences, les apprenants peuvent progressivement transférer des compétences de la langue familière à la langue inconnue.

Limitations

Les estimations des indicateurs à partir des données d'évaluation des étudiants internationaux ne collectent généralement pas de données sur la langue d'enseignement utilisée dans une salle de classe, mais plutôt sur la question de savoir si la langue de l'enfant utilisée le plus souvent à la maison est la même que la langue de l'évaluation, qui à son tour est généralement la langue officielle d'enseignement. Les indicateurs sont des estimations qui ont une distribution d'échantillonnage comprenant un intervalle de confiance et une erreur standard. Estimations de la MICS 6 pour les élèves du primaire dans leur ensemble et ont été cartographiées au milieu du primaire.

But

La langue est la clé de la communication et de la compréhension en classe. L'éducation dans la langue maternelle a été associée à de meilleurs résultats d'apprentissage. Les recherches suggèrent que l'enseignement dans la langue maternelle améliore les résultats d'apprentissage, y compris la capacité des enfants à apprendre des langues plus tard à l'école.

Standard de qualité

L'ISU gère la base de données mondiale sur les langues maternelles. L'inclusion du point de données dans la base de données se fait selon un protocole de reporting des indicateurs, revu par les points focaux techniques de l'ISU pour vérifier la cohérence et la qualité globale des données. Cet examen est basé sur un ensemble de critères objectifs garantissant que seules les informations les plus récentes et les plus fiables sont incluses dans les bases de données.

Types de désagrégation

Ventilation par niveau d'école, sexe, situation urbaine ou rurale et richesse (voir les métadonnées communes pour les indicateurs dérivés des données d'évaluation des élèves pour plus de détails sur la définition de ces sous-populations).