Nombre d'années d'enseignement préprimaire (a) gratuit et (b) obligatoire garanti dans les cadres juridiques

Définition

Nombre d'années d'enseignement préprimaire auxquelles les enfants ont légalement droit et qui sont soit gratuites, soit obligatoires, soit les deux. La plupart des pays ont une législation précisant l'âge et le niveau d'éducation (généralement préprimaire ou primaire) auxquels les enfants doivent commencer l'école. Une telle législation spécifie généralement soit le nombre d'années d'éducation qui sont garanties, soit l'âge auquel les jeunes peuvent quitter l'éducation ou, dans certains cas, les deux. Le nombre d'années d'enseignement préprimaire auquel les enfants ont légalement droit devrait idéalement être le nombre de niveaux d'enseignement préprimaire que les enfants sont censés avoir achevés avant d'entrer dans l'enseignement primaire.

Source de données

Législation nationale et règles et normes d’éducation formelle concernant l’accès à l’école et, en particulier, le droit ou l’obligation légale de fréquenter l’école; et des données administratives des ministères de l'éducation sur la structure du système éducatif.

Source de la définition

Institut de statistique de l'UNESCO

Méthode de calcul

Enregistrez le nombre d’années d’études de l'enseignement pré-primaire qui sont garantis. Si les âges sont utilisés plutôt que les années d’études, soustraire l'âge inférieur de l'âge officiel d'entrée à l'école primaire. Si le résultat est nul ou négatif, il n'y a pas d'années d'enseignement pré-primaire qui soient garanties. YF02 = nombre d'années d'enseignement pré-primaire gratuit (niveau CITE 02) YC02 = nombre d'années d'enseignement pré-primaire obligatoire (niveau CITE 02)

Données exigées

Nombre d'années d'étude de l'enseignement pré-primaire qui sont (a) exempts de frais de scolarité et / ou (b) obligatoires selon la législation nationale. Si le nombre d'années d'étude n'est pas spécifié, la tranche d'âge dans laquelle l'enseignement est (a) gratuit et / ou (b) obligatoire peut être utilisée à la place. Des données sur la structure (âge d'entrée et durée) de chaque niveau d'enseignement sont également nécessaires.

Interprétation

L'existence d'une législation nationale garantissant le droit à l'éducation à des âges et / ou des classes donnés démontre l'engagement du gouvernement à garantir que les enfants et les jeunes fréquentent l'école régulièrement. Plus le nombre d’années d’enseignement préprimaire garanti est élevé, plus les enfants auront de chances d’être bien préparés à entrer dans l’enseignement primaire au moment opportun.

Limitations

L’existence d’une législation nationale ne garantit pas que les pays veillent à ce qu’elle soit effectivement mise en œuvre et que les parents veillent effectivement à ce que leurs enfants bénéficient des dispositions disponibles.

But

Pour mesurer l'engagement du gouvernement à garantir le droit à l'éducation aux enfants et aux jeunes.

Types de désagrégation

Aucun.