Mesure dans laquelle les politiques explicites fondées sur des formules réaffectent les ressources de l'éducation aux populations défavorisées

Définition

L'indicateur comprend à la fois (a) une approche à moyen terme; et (b) une solution à plus long terme: (a) Le degré d’engagement de la politique nationale de financement en faveur de l’égalisation des chances d’éducation dans l’enseignement primaire et secondaire pourrait être évalué à quatre niveaux: i) très faible; (ii) faible (par exemple, il existe des politiques pour fournir plus de ressources aux écoles / élèves défavorisés); (iii) moyen (par exemple, il existe des politiques qui réaffectent au moins x% du budget de l'éducation); (iv) élevé (par exemple, les politiques sont bien ciblées et contrôlées efficacement). (b) Pourcentage des dépenses publiques d'éducation qui sont explicitement allouées aux populations défavorisées. Selon le contexte national, les populations défavorisées peuvent inclure des membres de minorités ethniques, linguistiques et religieuses, des peuples autochtones ou d'autres groupes.

Source de données

Documents de politique nationale ou collections de données qualitatives existantes et documents budgétaires détaillés. Deux exemples pourraient éclairer la définition d'un tel indicateur: • L’approche systémique de la Banque mondiale pour de meilleurs résultats en matière d’éducation (SABRE) est la plus proche d’une source potentielle. Sous le domaine "Financement scolaire'' et objectif politique 5 "Fournir plus de ressources aux élèves qui en ont besoin'', des questions telles que: "Des ressources publiques sont-elles disponibles pour les élèves issus de milieux défavorisés?" Et "Existe-t-il des politiques pour fournir plus de ressources aux écoles ou les ménages avec d'autres étudiants défavorisés (origine ethnique, sexe, langue maternelle, milieu urbain / rural)?" sont posées. Les données sont recueillies dans le pays par des experts locaux qui garantissent la comparabilité entre les pays. Les politiques sont évaluées et notées à quatre niveaux, et les résultats sont vérifiés auprès des gouvernements avant leur publication. • La Commission économique des Nations Unies pour l'Amérique latine et les Caraïbes (ECLAC/ CEPAL) a réalisé des examens par pays des systèmes de protection sociale qui collectent des données similaires utilisées pour des comparaisons régionales.

Source de la définition

Institut de statistique de l'UNESCO

Méthode de calcul

(a) L’indicateur est un indicateur qualitatif dérivé de documents d’orientation et/ou d’exercices qualitatifs tels que le module de financement des écoles de l’Approche du système pour de meilleurs résultats en éducation (SABRE) de la Banque mondiale. (b) L'indicateur utilise des lignes budgétaires détaillées pour identifier les dépenses publiques destinées aux populations vulnérables. Cela nécessitera une classification de référence détaillée des dépenses d'éducation et une liste convenue des groupes vulnérables. Les formules restent à définir.

Données exigées

Documents de politique et budget détaillé de l'éducation.

Interprétation

(a) Catégories explicites (b) Plus la part des dépenses publiques destinée aux plus vulnérables est élevée, plus les gouvernements s'efforcent de réorienter les ressources vers les plus vulnérables.

Limitations

Le besoin de données qualitatives sur les systèmes éducatifs nécessite un nouveau mécanisme qui nécessitera (i) une coordination par une organisation des Nations Unies; (ii) l'approbation par le gouvernement du cadre d'évaluation; et (iii) un rôle pour les experts pour aider les gouvernements à établir des rapports.

But

L'objectif général de l'indicateur est de saisir l'effort que les pays déploient pour égaliser les chances en matière d'éducation grâce à leur système de financement. La formulation spécifique réduit la portée de l'indicateur de deux manières. Premièrement, il se réfère aux ressources «éducation», tandis que d’autres ressources (par exemple les transferts monétaires au titre du budget de la protection sociale) peuvent également contribuer à égaliser les chances en matière d’éducation. Deuxièmement, il fait référence à la réallocation des ressources «basée sur une formule», tandis que d’autres approches peuvent également être utilisées à cette fin.

Types de désagrégation

L'indicateur peut être ventilé en fonction des populations ciblées dans les formules de financement (par exemple pauvres, handicapés, urbains / ruraux, etc.).